Parents Parfaits

Publié le : 15 déc. 2020


Dr. Aida REBAI


  La mer(e) récupère toujours ses bouts même s’ils décident de s’agiter ou de partir dans une autre direction  


Laviemaime.com




Chère « maman que tu es » j’ai décidé de partager avec toi ces mots car j’avais une pensée pour toi aujourd’hui lors de ma balade au bord de la mer. Il y avait du vent et les vagues chutaient merveilleusement sur les rochers et les bulles d’eau partaient en éclat par tout dans l’air avant que la mer les récupère de nouveau.

« La mer(e) récupère toujours ses bouts même s’ils décident de s’agiter ou de partir dans une autre direction ».

En remontant dans la voiture, il y avait une émission à la radio sur l’éducation des enfants et les erreurs à ne pas commettre car ils ont un impact négatifs sur la personnalité des enfants.

En ce moment, dans un monde où l’information devient autant plus proche que le téléphone portable, le domaine du développement personnel prend lui aussi une dimension et une présence assez importante dans la vie et surtout la tienne, toi cultivée, moderne et ouverte. De suivre des formations ou émissions autour du sujet de l’éducation ou de la relation entre toi et tes enfants ne peut qu’être bénéfique pour toi et pour eux. J’ai d’ailleurs déjà dit que l’on ne nait pas parents mais on l’apprend.

Mon propos aujourd’hui n’est pas du tout de critiquer ou de remettre en question les informations et le contenu de plusieurs formations ou émissions mais plutôt de mettre de la lumière sur ce que ceci a engendré  et ce que j’ai remarqué autour de moi et j’en étais moi-même à un certain moment dans cette vague de maman parfaite. Oups ! Pardon Messieurs je n’ai aucunement l’intention de vous écarter de votre précieux rôle de papa, ni de dire que les hommes ne sont pas concernés  par cette histoire de parents parfaits. Mais bon, mes pensées étaient pour « les ladies ». Sinon par la même occasion si ça vous intéressent vous pouvez pour suivre la lecture de ce journal avec nous.

Cette exigence que l’on  se soumet au sujet de réussir l’éducation de ses enfants et d’être des parents parfaits ne vous fait que, vous exigez de vos enfants d’être parfaits à tout âge et à chaque moment de leur chemin alors qu’on est bien  d’accord qu’ils sont là pour apprendre et qui dit apprendre dire découvrir de nouvelles choses faire des erreurs, répéter des erreurs et là j’ouvre une parenthèse sur le mot erreur car si l’on a appris à voir ce que les enfants ne font pas comme on leur demande de faire ou bien comme on attend d’eux de faire comme étant une erreur,  je vous invite à penser à «il fait à sa manière qui est différente de la vôtre et c’est géniale car vous avez une occasion de découvrir un petit être qui fait des choses nouvelles »

Pour revenir donc à l’histoire de l’apprentissage et la perfection, on voit bien que ce n’est qu’ une manière à mon avis erronée pour exprimer une intension noble qui est vouloir le meilleur pour son enfant, car je ne veux pas trop me pencher sur l’idée sur l’identification du parent idéal car c’est une manière pour vous d’exister et c’est à travers ce rôle que vous projetez toutes vos peurs sur vos enfants. C’est aussi une possibilité et qui à mon avis nécessite renoncement immédiatement car ce n’est pas la meilleure manière de vivre épanouie.

La question est qu’est-ce que je veux pour mes enfants ? Quelle est la manière saine qui me permet d’atteindre mon objectif ? Je dis bien saine car autant ton enfant est en train d’apprendre la vie, vous aussi vous l’êtes également et ceci à travers ce rôle de parents que vous avez choisi d’expérimenter.  

Donc comment rendre cette expérience la plus agréable et bénéfique possible ? Quelle ambiance je suis en train d’installer entre nous ?

 Vous remarquez bien que la réponse à ces questions fait l’expérience de la parentalité au quotidien et cela implique de faire à chaque instant de son mieux et d’observer, réajuster puis réévaluer et maintenir ce qui marche et abandonner ce qui ne fonctionne pas et rassurez-vous quoique vous fassiez votre enfant choisira toujours sa manière d’interpréter ce que vous lui apprenez donc vaut mieux qu’il ressente que vous êtes des parents heureux et qu’il est aimé comme il est .

 Je vous offre ce cadeau que vous pouvez vous offrir enfin de journée quand vous  vous sentez exacerbée par le quotidien de l’école, des transports et des examens et que vous vous sentez dépassées et vous avez l’impression que votre enfant vous échappe et que vos craintes de mal agir vous remontent à la tête.

Choisissez un endroit calme et ressourcez-vous, en écoutant ces paroles avec beaucoup d’amour.